Cocon Blanc
Massage bien-être à Lyon

Pascal Levasseur pratique les méthodes de massage de relaxation depuis 7 années

Massage California à domicile Lyon

Le massage californien

C'est le massage-bien-être par excellence, il se pratique avec de l'huile sur l'ensemble du corps et se compose de manoeuvres fluides et légères, liées les une aux autres, procurant ainsi une sensation de continuité et d'entièreté.

A base d'effleurages, de lissages, de pétrissages ou de pressions glissées c'est une technique douce, enveloppante et sécurisante qui rassemble l'être, le « nourrit » et procure une relaxation profonde.

Le massage californien est une invitation au voyage intérieur.

 

De nombreux effets positifs résultent de la pratique régulière du massage californien.

Parmi les principaux, une réduction du stress négatif et de l'anxiété, une meilleure irrigation et oxygénation des tissus, grâce à la stimulation de la circulation sanguine et lymphatique, un meilleur équilibre nerveux et un soulagement des tensions physiques et mentales.

En dernier lieu, et ce n'est pas des moindres, la pratique du massage en général stimule le système immunitaire.

Les origines du massage californien

Le massage californien aujourd'hui mondialement plébiscité, est né au début des années 1970 aux Etats-Unis, dans l'institut Esalem à Big sur, près de San Fancisco en Californie, au cours de séances de psychothérapie de groupe.

C'est à Margaret Elke que l'on doit la maternité de cette technique psycho-corporelle.

Membre de l'institut Esalem ( berceau de la psychologie humaniste) où elle s'est formée, Margaret Elke s'est inspirée des techniques asiatiques et notamment indienne, du massage suédois, amérindien et des travaux du psychiatre et psychothérapeute allemand Fritz Perls sur la Gestalt thérapie.

De ses expériences elle a jeté les bases d'un massage et synthétisé une centaine de toucher sur ce qui allait rapidement devenir aux Etats-Unis la SGM ( sensitive gestalt massage) et le massage dit californien en Europe.

A cette époque Margaret Elke évoluait au milieu de nombreux « chercheurs », psychologues, sociologues, psychothérapeutes, tous passionnés et désireux de vivre et faire vivre des relations plus « vrais », plus authentique, basées sur une plus grande connaissance de soi-même.

C'est par la suite, vers les années 1980 que Margaret Elke a commencée à exporter et enseigné sa méthode en Europe.